Comment optimiser un moteur de recherche ?

Durant une navigation, certains internautes effectuent leur recherche sur la barre de recherche. Donc, le moteur de recherche joue un rôle très important pour l’internaute et le propriétaire du site. Quels sont les différents types de moteurs de recherche ? Quels sont les points forts pour améliorer son moteur de recherche ?    

Vérifier l’efficacité des résultats

Il est très important de modifier la profondeur son moteur de recherche. Mais avant cela, il faut assurer l’efficacité de vos résultats. Pour se faire, vous devez d’abord prélever les mots clés les plus utilisés pour bien les analyser séparément. Vous pouvez les trouver dans le back-office si vous usez un moteur de recherche interne. Mais, si vous usez un moteur de recherche natif, vous devez utiliser les outils de web pour faire remonter vos solutions e-commerces. Faire cela vous permet de connaitre si votre requête représente assez de résultats. De plus, vos résultats seront connus s’ils sont pertinents ou non. Ensuite, vous devez prendre en considération les critères intéressants comme la pertinence, l’exclusion des produits et comptabiliser les requêtes présentables.   

Élaborer un fonctionnement d’amélioration des mots clés

Pour améliorer les mots clés, vous devez optimiser le moteur interne. Il existe deux sortes de moteurs de recherches internes :

  • Le moteur natif :

Le moteur de recherche natif (comme le Prestashop, Shopify, Magento, WooCommerce) consiste à ajouter les mots clés en modifiant les fiches produits afin qu’ils apparaissent sur les requêtes. Vous pouvez également créer de champs complémentaires puis renouveler le processus du moteur afin de prendre en considération les nouveaux champs.

  • Le moteur externalisé :

Dans ce moteur, les fonctionnalités que vous trouvez dans le moteur natif existent aussi. Vous pouvez améliorer l’affichage de vos résultats en concentrant sur les meilleures recherches. Faire cela vous permet de rapprocher des termes qui sont recherchés souvent. De plus, vous pouvez intervenir aux différents mots clés, mettre en place des champs lexicaux rapides, trouver des critères complémentaires.

Établir une navigation à facettes 

Cette dernière permet de préciser la demande de l’utilisateur en choisissant sur les facettes. La sélection peut être un disque dur (SSD, SATA, IDE…), une marque (Samsung, Toshiba, Maxtor, Westem Digital…), une capacité de stockage (500 go, 2to, 8to…), un prix (entre 100 et 50 euros, moins de 50 euros…). Elle peut être aussi la taille du disque dur (2 pouces, 2,5 pouces, 3 pouces…). Certains critères sont nécessaires puisqu’ils guident aisément l’internaute pendant la recherche. Vous devez également renseigner et définir vos champs d’informations puis créer des filtres de type Serveur ou PC de bureau ou encore PC portable. Cela permet aux utilisateurs d’avoir une facilité en faisant leur choix.

Quel est le processus du crawling ?
Quelle est l’utilité de la balise meta description pour le référencement ?